Les KInder Suprise deviennent un peu plus wallons02/01/2019

Les KInder Suprise et les Schoko-Bons deviennent un peu plus wallons. Aux Pays-Bas, on connaît bien les œufs Kinder Surprise et les Raffaello.  Ce que l’on sait moins c’est qu’ils sont produits en Wallonie, à Arlon plus précisément.  Des produits qui plaisent aux petits et aux grands et un marketing bien pensé ont fait le succès de la société italienne Ferrero.Pour faire face à sa belle croissance, Ferrero investira massivement des dizaines de millions d’euros à Arlon dans les prochaines années, confirme le directeur de l’usine Marco Alvigo. Si l’usine wallonne a les faveurs de la société mère c’est parce qu’elle est à la fois l’usine du groupe qui connaît la plus forte croissance et la plus internationale avec des clients répartis dans toute l’Europe et au-delà. L’usine Ferrero d’Arlon, a ouvert en 1989. Y sont produits principalement des œufs Kinder Surprise, des Schoko-Bons et des Raffaello, qui sont exportés vers plus de 45 pays. La production est passée de 35 000 tonnes en 2013 à 46 000 tonnes en 2017.  Au cours des cinq dernières années, 110 millions d’euros y ont été investis. En juin 2017, une nouvelle ligne pour les Kinder Surprise géants a été inaugurée. L’usine d’Arlon est la seule du groupe à produire les Schoko-Bons et les Kinder Surprise géants. Avec les derniers investissements, l’usine augmentera de 50 % sa capacité de production entre 2016 et 2019.Ferrero finalise l’achat de 10 000 mètres carrés en face de l’usine, à côté des 20 000 autres qu’elle a déjà acquis. La capacité de l’usine pourra ainsi doubler pour le plus grand plaisir des petits et des plus grands.  Source : L’Avenir, 14 décembre 2018