Wallonia Export & Investment (AWEx) aux Pays-Bas

Le bureau de Wallonia Export & Investment (AWEx) aux Pays-Bas est actif sur ce marché depuis 1995. Il intègre la Représentation Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas, située à la même adresse.  Du point vue protocolaire, notre bureau fait partie intégrante de l’Ambassade de Belgique aux Pays-Bas.  Cependant ses activités et sa gestion sont autonomes.  Ses activités sont exécutées en bonne intelligence avec l’Ambassade de Belgique.  Cette situation s’explique par le fait que la Belgique est un état fédéral, tout comme les Etats-Unis, le Canada, l’Allemagne, le Brésil ou l’Inde.  Les Régions et Communautés belges peuvent représenter à l’étranger les compétences qu’elles détiennent en Belgique, dont la promotion du commerce extérieur et une partie de l’économie.

Les deux missions principales de l’AWEx aux Pays-Bas sont :

  • Le soutien aux sociétés exportatrices wallonnes sur le marché néerlandais, soit quelque 1600 sociétés;
  • Et l’attraction des investisseurs néerlandais en Wallonie.

Pour ce faire, le Bureau de l’AWEx aux Pays-Bas organise annuellement deux participations à des salons majeurs tels que : PLMA, dans le secteur des marques distributeur (MDD), et IBC, salon consacré aux technologies du broadcasting ainsi qu’au moins une action B2B organisée en marge de ces deux actions phares

En outre, diverses activités à destination d’investisseurs potentiels sont régulièrement organisées.

 

L’export wallon facile en dix Q&R :

  1. Que représente l’export wallon au niveau mondial ?

La Wallonie exporte pour plus de 40 Mrd d’euros dans le monde, ce qui représente près de 11,428  euros par Wallon.  La Wallonie est sans conteste une terre d’exportation.

  1. Les sociétés wallonnes sont-elles intéressées par le marché néerlandais ?

Les pays frontaliers sont les plus grands clients de la Wallonie avec dans l’ordre : la France, l’Allemagne et les Pays-Bas.  Ce sont près de 1600 sociétés qui exportent régulièrement vers les Pays-Bas pour un total qui varie selon les années entre 3,2 Mrd et 3,4 Mrd d’euros.

  1. Si la Wallonie n’a pas de côte, comment fait-elle pour exporter vers les pays lointains ?

Tout comme les Pays-Bas, la Wallonie dispose d’une vaste infrastructure autoroutière. 

du Nord au Sud (Pays-Bas – France)

  • E19 : Amsterdam – Bruxelles – Paris ;
  • E25 : Amsterdam – Liège – Luxembourg ;
  • E411 : Bruxelles – Luxembourg.

et d'Est en Ouest (France / Grande-Bretagne – Allemagne)

  • E40 : Ostende – Bruxelles - Liège –Cologne ;
  • E42 : Londres – Dunkerque – Lille – Namur – Liège –Trèves ;
  • E429 : Londres – Dunkerque – Lille – Bruxelles.

Par ailleurs, même si la Wallonie n’a pas de côte, un bateau relie la plateforme multimodale Trilogiport de Liège aux ports d’Anvers en 14h, de Rotterdam et de Zeebrugge en 24h et de Dunkerke en 48h.  On peut ainsi dire que plus que toute autre région en Europe, la Wallonie a un accès des plus aisés à la mer.  En d’autres mots, une société basée en Wallonie aura toujours une solution de rechange pour accéder à un port de mer.  On peut dès lors affirmer que la Wallonie a non pas un, mais quatre ports de mer.

Si l’on ajoute à cela le fait que l’aéroport de Liège est le 8ème aéroport de fret européen, que Liège est le 3ème port fluvial d’Europe, que plus de 7,3 millions de passagers sont passés par l’aéroport international de Charleroi en 2016 et que l’aéroport international de Bruxelles se trouve à 20 minutes de la première ville wallonne, on peut affirmer que la Wallonie est une véritable plaque tournante pour le commerce international au centre de l’Europe.

  1. Quels sont les secteurs qui s’exportent le plus ?

Bien que la bière et le chocolat soient les deux produits emblématiques de la Wallonie et de la Belgique, les produits chimiques et pharmaceutiques sont les produits les plus exportés pour près de 29% du total. Suivent les machines électriques et électroniques, les métaux et ouvrages en métaux, les matières plastiques et en caoutchouc et les produits agroalimentaires.

  1. Les entreprises néerlandaises sont-elles intéressées par le marché wallon ?

Plus qu’on ne le croit.  La Wallonie à elle seule absorbe pour 4,7 Mrd de marchandises en provenance des Pays-Bas.  Pour donner un idée de grandeur, le Brésil avec ses 200 millions d’habitants en importent pour 2,7 Mrd d’euros.

  1. Quelles sont les marques wallonnes actives sur le marché néerlandais ?

Spa, Chaudfontaine, Ice-Watch, Chimay, Ciney, Trappiste Rochefort, Maredsous (bières et fromages), Café Liégeois, Imperbel (couverture de toitures plates),  Schréder (éclairage public, industriel et architectural, UCB (pharmacie), Mithra (pharmacie), J & Joy (textile de mode), Glutton (Matériel de nettoyage pour municipalités), Browning (armes de chasse, groupe FN), Winchester (armes de chasse, groupe FN), Lazer (casques moto et vélo) …. Cela ne comprend pas les produits industriels utilisés quotidiennement aux Pays-Bas mais non visibles du public néerlandais.

  1. Je pensais que la Wallonie en était encore au charbon et à l’acier.  Que produisez-vous ?

Un grand nombre de sociétés wallonnes sont actives dans les six Pôles de compétitive (Topsectoren wallons).  Chaque Pôle comprend au minimum un champion au niveau mondial et un grand nombre de PME, d’universités et de centres de formation. Les secteurs wallons porteurs sont : les sciences du vivant (Biowin), le spatial et l’aéronautique (Skywin), l’agroalimentaire (Wagralim), les technologies durables (Greenwin, le génie mécanique (Mecatech) et la logistique (Logistics in Wallonia), sans oublier un grand nombre de clusters : Info (TIC), Twist (audiovisuel), Plastiwin (plastique), Valbois (secteur du bois).

  1. Existe-t-il une chambre ou un club d’affaires Pays-Bas / Wallonie ?

Il existe un club d’affaires, le Nederlands Waalse Business Club (NWBC). Les activités du club se cantonnent essentiellement aux Provinces de Liège, du Limbourg et du Noord Brabant.  Les activités sont consultables sur l’url suivant www.nwbc.nl.  Le site est bilingue.  Les activités sont organisées en langue anglaise.

  1. Les sociétés néerlandaises investissent en Wallonie ?

Avec ses 3,5 millions d’habitants le marché wallon est perçu comme un petit marché.  Néanmoins, des sociétés néerlandaises y ont établi des activités à destination soit de la seule Wallonie, soit pour servir le marché flamand et/ou le nord de la France avec l’avantage que la Wallonie offre une main d’œuvre polyglotte maîtrisant de mieux en mieux le néerlandais et une excellente connaissance du marché français, langue partagée par la Wallonie, Bruxelles, le Luxembourg et la France.  En voici quelques-unes :

TNT, Akzo Nobel Chemicals, Van der Valk Hotels, Fokker Aerospace,  Van Gansewinkel, Steenbergen Transport, BAM, Plukon Food Group, Eneco, ING, Heineken, Randstad, Hema, Zeeman, Action, Kruidvaat, Blokker, Q-Park

  1. Je souhaite en savoir plus sur le tourisme en Wallonie.  Où puis-je m’adresser ?

Le bureau de promotion du tourisme en Wallonie dispose d’un bureau à Amsterdam.  L’équipe locale dirigée par Jeroen HENNEKE a mis en ligne un site web des plus utiles. http://walloniebelgietoerisme.be/

  1. Je souhaite étudier dans une université belge francophone

Les universités belges francophones : ULB (Bruxelles), UCL (Louvain-la-Neuve), ULiège (Liège), Umons (Mons) figurent parmi les meilleures dans les domaines des sciences médicales, ingénierie, agronomie, droit, sciences politiques et management.

https://ec.europa.eu/ploteus/fr

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la Délégation Wallonie-Bruxelles à La Haye : delegation@walloniebruxelles.nl

Rodrigo dos Santos A. Garcia

Directeur

Wallonia Export & Investment (AWEx) aux Pays-Bas