Visite d’Etat aux Pays-Bas23/12/2016

Le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont effectué une visite d’Etat aux Pays-Bas pendant trois jours, accompagnés de délégations politiques, économiques, académiques et culturelles. Les Régions et les Communautés ont pris une part active dans l’élaboration du programme de cette visite, qui était dense avec plus de vingt activités dans sept villes différentes.

Le Ministre-Président de Wallonie, Paul Magnette, a participé aux rencontres avec le Parlement et le gouvernement néerlandais. Il est également intervenu à plusieurs activités, notamment lors de la visite du Centre européen de technologie spatiale ESTEC à Noordwijk, lors du Forum de l’innovation et de la numérisation au High Tech Campus à Eindhoven et lors de l’ouverture du « Inspiration Lab » de la société Sligro à Veghel.

La culture était au rendez-vous lors du spectacle de théâtre « La Maison Vague » au centre culturel flamand De Brakke Grond à Amsterdam. Il s’agit d’une coproduction bilingue entre les théâtres Le Corridor (Liège) et LOD Muziektheater (Gand). La Reine Mathilde a également visite l’exposition du peintre belge Pierre Alechinsky au Cobra Museum à Amstelveen.

Au niveau académique, plusieurs rencontres ont eu lieu pendant la visite d’Etat. Lors du déjeuner académique, les recteurs belges et néerlandais ont eu l’occasion de faire connaissance et d’échanger informellement sur des possibilités de renforcer leur coopération. Une rencontre a également eu lieu entre la Secrétaire générale du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) et le Président de la Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek (NWO), son homologue néerlandais. Les organisations responsables pour la surveillance de la qualité de l’enseignement supérieur en Belgique francophone, AEQES et CoQER, ont présenté leurs activités lors d’une rencontre au siège la Nederlands-Vlaamse Accreditatie Organisatie (NVAO) à La Haye.

Les Ministres des Affaires étrangères néerlandais et belge ont signé un accord qui confirme la modification de la frontière entre les deux pays à la hauteur de Visé. Ainsi, cette frontière suivra le lit actuel de la Meuse qui a été modifié en 1961. La nouvelle écluse de Lanaye se trouvera désormais entièrement sur territoire belge.