La Wallonie, une réalité très éloignée des stéréotypes11/06/2020

Limiter l’intérêt de la Wallonie à sa surface serait une erreur. Imaginer la Wallonie en terre de charbon et d’acier serait non seulement tout aussi réducteur, mais faux.  Ce serait comme limiter la Pays-Bas à l’industrie textile ou la construction navale. Pourtant, les stéréotypes ont la vie dure.  Selon Anne Lehmans, maître de conférences à l’université de Bordeaux, un stéréotype est une simplification de la réalité, une représentation figée et catégorisante.  Ainsi la Wallonie serait une terre d’exploitation du charbon et de production d’acier, voire une terre peu entreprenante. Et pourtant… la réalité est tout autre.

Le premier employeur privé de Wallonie est loin d’être une société de l’acier ou du charbon ; il s’agit de GlaxoSmithKline (GSK), le géant britannique du secteur pharmaceutique et des biotechnologies.  GSK emploie quelque 95.000 personnes à travers le monde, dont près de 10% en Wallonie, soit 9.000 employés.  GSK van encore renforcer sa position en Wallonie ;  d’ici 2023, GSK va investir 500 millions d’euros sur ses différents sites wallons.  Fin 2019, UCB, un autre grand groupe mondial actif dans les même secteurs, mais belge celui-ci, indiquait investir 300 millions d’euros dans une nouvelle unité de production à Braine-l’Alleud.  Celle-ci devrait être opérationnelle en 2024 et permettre l’engagement de 150 emplois hautement qualifiés qui s’ajouteront ainsi aux 2.000 travaillant pour le groupe en Wallonie. Derrière ces deux grands noms, on ne compte plus les start up wallonnes qui ont levé pour plusieurs centaines de millions de dollars auprès d’investisseurs nationaux et étrangers et l’implantation de biotech étrangères sur le sol wallon dans le triangle d’or constitué par Wavre, Gosselies et Liège.

En matière de santé, il n’y pas que les secteurs pharmaceutique et biotechnologique où la Wallonie se distingue. Ainsi l’actualité autour de la pandémie du cov-19 a mis en lumière la société AMB Ecosteryl, une société wallonne active depuis quelque trente ans dans la destruction des déchets hospitaliers.  Déjà très active, le nombre de commandes urgentes en provenance de Chine a bondi depuis février 2020.  Citons enfin une information peu anodine; après le Danemark, la Belgique est le 2e pays de l'Union européenne où l'on trouve le plus d'études cliniques par habitant.  Ces études sont nécessaires au développement de nouveaux médicaments et traitements.

J’aurais pu tout aussi bien vous parler du secteur aéronautique ou spatial où la Wallonie fait référence de par sa participations aux programmes de l’ESA, vous dire que si vous avez pu voler dans des avions Airbus, Boieng, Bombardier ou Embraer, c’ est en partie grâce à des pièces développées ou fabriquées par des sociétés wallonnes, que tous le jours vous manger ou buvez des produits wallons à l’image des eaux Spa, Bru ou Chaudfontaine, à tel point que le mont « spa »est devenu un mot commun aux Pays-Bas, que lorsque vous achetez des produits Albert Heijn ou Jumbo, il y de fortes chances que certains soient wallons, que si les rues de La Haye sont si propres c’est grâce aux nettoyeuse de voirie Glutton, que si l’éclairage de la plage de Scheveningen vous rassure c’est grâce à l’entreprise wallonne Schréder,  que si votre toiture est si bien protégée c’est grâce aux produits Derbigum, que la montre Ice-Watch qui vous plaît tant est wallonne, et enfin que si vous vous délectez des ralentis d’image lors des participations néerlandaises aux championnats d’Europe ou du Monde de football ou d’athlétisme c’est grâce aux ralentis d’image fournis par les serveurs de la société wallonne EVS.

Vous l’aurez compris la relations entre les Pays-Bas et la Wallonie va bien au-delà des beaux moments passés entre amis ou en famille dans les Ardennes ou dans les villes de Dinant ou de Namur.

Entre réalité ou stéréotypes, mon choix est fait depuis longtemps.

 

Rodrigo dos Santos

Conseiller économique et commercial